Contentieux commerciaux

Maître Charlent, avocat en droit des affaires à Marseille (13001), assiste quotidiennement les entreprises subissant des différends commerciaux.

Le cabinet intervient à toutes les étapes du règlement du litige, de la phase amiable à la saisine, parfois nécessaire, du tribunal compétent.

Un avocat pour régler vos contentieux commerciaux

Maître Charlent veille quotidiennement à la protection des intérêts commerciaux de ses clients.

Vous faites face à un litige commercial ?

Devis gratuit & rapide

Le premier rendez-vous avec Me Charlent est gratuit. Exposez librement vos besoins et obtenez rapidement un devis. 

Analyse de votre litige commercial

L’analyse de la situation de votre entreprise par un professionnel du monde du droit est une étape fondamentale. 

En effet, Maître Charlent, à la lecture des éléments que vous lui fournirez, vous conseillera sur les règles juridiques encadrant votre situation et sur la stratégie adaptée pour régler votre litige.

Mise en demeure par avocat

La mise en demeure est un courrier formel envoyé à votre adversaire, faisant état du litige, rappelant les règles de droit applicables, et attestant formellement de votre intention de défendre vos intérêts. Rédigée sur papier entête de votre avocat, il s’agit d’un gage de sérieux de votre démarche. 

Tentative de résolution amiable de votre différend commercial

Il est indéniablement bénéfique pour les parties impliquées de régler leur différend commercial à l’amiable, principalement en raison des délais conséquents pour obtenir la décision d’un juge et des coûts engendrés pour les parties. Conscient de ces atouts, Maître Charlent favorise toujours les discussions avec la partie adverse.

Saisine du juge compétent

Si le cabinet privilégie toujours le règlement amiable des différends, Maître Charlent représente également en cas de nécessité ses clients devant les juridictions compétentes.

Maître Charlent intervient également lorsqu’un litige affecte l’exploitation de votre entreprise : factures impayées, rupture des relations commerciales établies, non-respect des clauses d’un contrat, violation d’un droit de propriété intellectuelle, litiges avec des fournisseurs, lutte contre les faux avis …